Territoires en questions : portrait d'Apollinaire Djouomou et Joy slam
Territoires en questions : portrait d'Apollinaire Djouomou et Joy slam

REPORTE – Territoires en questions

Mercredi 28 octobre – 17h00

Jeudi 29 octobre – 17h00

Samedi 31 octobre – 19h30

Durée 45 min

Territoires en questions

Apollinaire Djouomou, Joy Slam, et Urbanisa'son remettent les territoires en questions. Pour l'ouverture du Festival le mercredi 28 octobre, et tous les autres jours, deux artistes ir-résistibles vous accueillent et vous invitent par la parole, la poésie et le slam à fissurer les frontières. En route pour un voyage en territoires inoccupés.

Dans le piétonnier

Dans le piétonnier devant l'espace Senghor, les voix résonneront, les langues se mêleront, des territoires se créeront, réels ou imaginaires. Des intervention de slam et paroles contées de 45 minutes, gratuites, pour tous les publics. 

Apollinaire Djouomou

Apollinaire Djouomou parcourt le monde pour présenter ses spectacles et donner des formations. Jusqu'au jour où, de retour à Bruxelles, il s’interroge sur son engagement social et artistique : pourquoi aller si loin pour chercher de la proximité ? C’est ainsi que l’asbl Source Plurielle prend racine en 2018, pour permettre à des enfants d’être accompagnés par des artistes dans leur épanouissement personnel et social, à travers des activités créatives. 

Joy slam

Animée d’une énergie solaire, d’un regard vif et d’une gestuelle dans laquelle elle mêle toutes les cultures qu’elle a choisi de tenir ensemble, JOY livre sous sa plume acérée, des bouquets de colères, de joie et d’idées qui bousculent et nous font danser ! L'artiste belge d'origine italienne et burundaise découvre le slam après ses études de littérature. Elle évolue aux côtés des passionnés de poésie qu’elle croise sur les scènes et lors les ateliers d’écriture qu’elle anime.

Téléchargez le programme complet du festival

REPORTE – Territoires en questions

Gratuit

 

Rupture de stock

Description

Territoires en questions

Apollinaire Djouomou, Joy Slam, et Urbanisa’son remettent les territoires en questions. Pour l’ouverture du Festival le mercredi 28 octobre, et tous les autres jours, deux artistes ir-résistibles vous accueillent et vous invitent par la parole, la poésie et le slam à fissurer les frontières. En route pour un voyage en territoires inoccupés.

Dans le piétonnier

Dans le piétonnier devant l’espace Senghor, les voix résonneront, les langues se mêleront, des territoires se créeront, réels ou imaginaires. Des intervention de slam et paroles contées de 45 minutes, gratuites, pour tous les publics. 

Apollinaire Djouomou

Apollinaire Djouomou parcourt le monde pour présenter ses spectacles et donner des formations. Jusqu’au jour où, de retour à Bruxelles, il s’interroge sur son engagement social et artistique : pourquoi aller si loin pour chercher de la proximité ? C’est ainsi que l’asbl Source Plurielle prend racine en 2018, pour permettre à des enfants d’être accompagnés par des artistes dans leur épanouissement personnel et social, à travers des activités créatives. 

Joy slam

Animée d’une énergie solaire, d’un regard vif et d’une gestuelle dans laquelle elle mêle toutes les cultures qu’elle a choisi de tenir ensemble, JOY livre sous sa plume acérée, des bouquets de colères, de joie et d’idées qui bousculent et nous font danser ! L’artiste belge d’origine italienne et burundaise découvre le slam après ses études de littérature. Elle évolue aux côtés des passionnés de poésie qu’elle croise sur les scènes et lors les ateliers d’écriture qu’elle anime.

Téléchargez le programme complet du festival

Informations complémentaires

dates

Mercredi 28 octobre à 17h00, Jeudi 29 octobre à 17h00, Samedi 31 octobre à 19h30

Ceci vous intéressera également :