Le Collectage comme outil de cohésion sociale

En partenariat avec Polymorfilms ASBL et Le Coin des cerises (Neder-Over-Heembeek), six journées d’initiation au collectage comme outil de cohésion sociale ont été menées en 2017, avec des citoyen.nes, des artistes (une vidéaste, une musicienne) et des acteurs sociaux.

Ces techniques leur serviront à réaliser à leur tour, l’année suivante, un vaste projet de collectage dont le thème reste encore à préciser, auprès des habitant.es des quartiers de l’avenue Versailles et du Craetbos.

L’initiation est adaptée au niveau des personnes intéressées. Elle intègre la
dimension de finalisation artistique, et s’appuie sur des exemples concrets, des exercices, des mises en situation et des retours critiques et constructifs.

En collaboration avec:
Polymorfilms ASBL
Le Coin des Cerises (Neder-Over-Heembeek)

Livret de présentation et pistes pédagogiques sur demande info@theatredelaparole.be

La Démarche artistique

Les objectifs généraux du projet sont multiples :
– La création artistique comme outil de connaissance d’une mémoire collective et intergénérationnelle qui transcende les lieux de vie et l’espace public.
– Sensibiliser à la découverte de son passé, de son histoire souvent métissée et in (mé) connue, et initier un mouvement de transmission des « anciens » et/ou « adultes » vers les plus jeunes générations en invitant à se saisir de son passé comme révélateur de personnalité.
– Mêler la création artistique à la mémoire collective pour revaloriser l’espace public, les lieux de vie, la vie en commun, la dimension et la dynamique citoyenne.
– La mémoire collective comme outil pour lutter contre la fracture sociale, spatiale et culturelle.
– Le langage artistique comme outil pour impliquer les habitants d’une même zone géographique à la dimension citoyenne et ce, quelle que soit l’origine, le milieu social, la religion, l’âge, le genre, la profession…