Collectes et récits de vie

Depuis sa création, le Théâtre de la parole met en valeur la mémoire collective et l’histoire orale de chacun par le biais du collectage. Puisant aux sources fécondes des récits et des imaginaires multiples des habitants de Bruxelles, du Hainaut ou d’ailleurs (France, Maroc, Espagne…), des artistes de la parole appréhendent ce terrain inconnu du « croisement des cultures ».

Les histoires et souvenirs collectés résistent à l’air du temps et à la mode fugace. Ils sont le diamant brut de la majorité qu’on veut silencieuse, des gens qu’on dit ordinaires, ceux à qui on ne reconnaît parfois ni culture, ni savoir. Ces récits sont explorés grâce à la musique, le chant, l’image, le travail textile, l’architecture, la philosophie… avec des artistes invités à unir leurs talents pour tisser des liens, dégager des langages nouveaux, construire des ponts entre les disciplines, donner des formes inédites aux récits collectés, et inventer peut-être une nouvelle manière de voir le monde, dans ses ressemblances et dans ses différences.

Les Projets nationaux et internationaux

Le Bénin (coopération culturelle – hors frontières)

Le Collectage comme outil de cohésion sociale